L’eau potable, l’hygiène et l’assainissement

Accord entre l’Unicef Guinée 🇬🇳 et l’ONG Tinkisso pour le projet de promotion du traitement de l’eau à domicile et suivi post FDAL dans 33 communes rurales ciblées par le programme DGIS.
A noter que DGIS est financé par le gouvernement Néerlandais, l’UNICEF et Tinkisso. Ils s’agit entre autres d’évaluer et de renforcer l’hygiène au niveau des centres de santé.
Promouvoir le traitement de l’eau à domicile pour 136,000 ménages
Accompagner 33 groupements et ONG dans le cadre du développement des activités des communes cibles.
Promouvoir l’hygiène, l’assainissement et le lavage des mains au niveau des écoles de la zone cibles.

En Guinée, le taux d’accès aux services d’hygiène et de l’assainissement restent faibles malgré les efforts importants fournis par le Gouvernement et ses partenaires. Selon MICS 2016, la défécation à l’air libre est pratiquée par 21,2% de la population rurale, contre une moyenne nationale de 13,3%. La situation pour le quintile le plus pauvre est estimée à 37,8% qui pratiquent la DAL contre 0% des plus riches.
Selon le même MICS 2106, 12,9 % de la population ont accès à des services pour se laver les mains avec de l’eau et du savon. Chez les plus démunis, le taux est encore plus faible que la moyenne nationale et est estimé à 4,3% contre 30.6% chez les plus riches.
Selon le rapport de l’enquête CAP menée dans la zone DGIS, 55,4% des ménages consomment l’eau des puits traditionnels, 29,80% l’eau de surface, 18, 6% l’eau de pluie, 19,60% les sources naturelles et 55% les forages. Parmi ces ménages, seulement 60,1% déclarent traiter régulièrement l’eau à domicile.
C’est pour palier à cet état de fait que le Programme Survie et Développement de l’enfant compte redynamiser la promotion du traitement de l’eau aux solutions chlorées dans les ménages les plus vulnérables.
Pour assurer l’atteinte des résultats escomptés, il est primordial de travailler avec les collectivités locales en vue de garantir l’engagement des communautés bénéficiaires.
C’est dans ce cadre l’ONG Tinkisso mandaté pour assurer la mise en œuvre de ce projet de marketing social du Traitement de l’Eau à Domicile (TED) et du suivi post FDAL les communes rurales ciblées par le programme DGIS développe un cadre de partenariat avec les autorités communales concernées.