Tinkisso-Destin en main et Unicef appuient l’ANSS à travers son projet ”Stop COVID-19 en 60 jours”

Le consortium d’ONG Tinkisso-antenna et Destin en main a procédé ce jeudi 11 Juin 2020 à la remise officielle d’un important don à l’agence nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS). Il s’agit d’un lot de produits désinfectant et désinsectisant Biotink et des masques pour une valeur de plus de 100 millions de franc guinéen. Ce dont est destiné aux centres de traitement de COVID de Conakry, aux gares routières et aux arrêts bus.

Ce geste s’inscrit dans le cadre de la stratégie communautaire dénommée ”Stop COVID-19 en 60 jours, mobilisons-nous” initiée par l’UNICEF. L’objectif est d’accompagner les efforts du gouvernement dans le cadre de la riposte contre la pandémie de Coronavirus en Guinée. Cette stratégie innovante vise également à rompre la chaîne de transmission communautaire dans les zones de Conakry, Coyah et Dubréka d’ici fin juillet 2020 à travers l’engagement communautaire et la mobilisation sociale.

La cérémonie de remise a eu lieu à la Pharmacie centrale de Guinée en présence des cadres du ministère de la santé et le directeur général adjoint de l’ANSS. Un geste qui a été hautement salué par les bénéficiaires. Après la pharmacie centrale, le consortium Tinkisso-antenna et Destin en main s’est rendu sur le terrain pour procéder à la distribution des produits aux ayants droits. Pour la première étape de cette opération de distribution, l’équipe s’est tout d’abord rendue au Centre COVID de Matam qui constitue l’un des plus grands centres de prise en charge des malades de COVID-19.

Ce périple a également conduit l’équipe au bureau du syndicat des transporteurs routiers de Conakry. Là également, des produits ont été mis à leur disposition pour permettre aux transporteurs qui font la navette entre Conakry et l’intérieur du pays de pouvoir désinfecter régulièrement leurs véhicules pour minimiser les risques de contamination au niveau des passagers. Il convient de noter que dans les autres pays en cette période de pandémie, la désinfection des transports en commun est désormais inscrite dans la loi.

Cette opération de distribution a été également mis à profit par l’équipe pour procéder à la sensibilisation sur l’utilisation de ces produits mais aussi sur le respect des mesures barrières. Dans les jours avenirs, les autres centres de prise en charge COVID de Conakry, gares routières et arrêts bus vont aussi bénéficié de leur lot de produits désinfectants.

Ajouter un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *